Manuels scolaires : rencontre avec notre IA-IPR EVS

Lors de cet entretien avec M. Terrien, IA-IPR Etablissements et vie scolaire en charge de la documentation, le 3 juin 2016, nous avons exposé les différents types de situation vécus par les professeurs documentalistes dans les établissements : conflits ouverts parfois, mais aussi, le plus souvent, une prise en charge totale ou élargie des différentes tâches inhérentes à la gestion des manuels scolaires.

Cette situation doit évoluer, aussi demandons-nous à nos Inspecteurs d'apporter leur aide et leur soutien sur cette question.

 

M. Terrien estime, en accord avec M. Delgado et Karas, que le ramassage et la distribution des manuels scolaires doivent se faire de façon collégiale au sein de l'établissement ; il souligne que les textes officiels - cités dans la note circulaire académique de 2004 - s'appliquent toujours à ce jour. Il rappelle que la mission des Inspecteurs consiste aussi à intervenir dans les établissements en cas de litige, y compris sur ce sujet, mais remarque qu'à ce jour aucun professeur documentaliste ne l'a sollicité sur cette question.

 

Nous avons évoqué l’ambiguïté des termes "compétences techniques" (Cf. la circulaire de mission des professeurs documentalistes de 1986), ce dont convient M. Terrien.

 

Sur le fait que les manuels sont bien souvent stockés au CDI lors du ramassage, nous  soulignons la nécessité qu'il y a à dissocier les lieux pour ne pas alimenter la confusion : en plus de gêner considérablement le travail du professeur documentaliste, cette situation renforce l'amalgame entre lieu et fonction, entre manuels et professeur documentaliste (le professeur documentaliste gérant le CDI, ce serait à lui de gérer les manuels scolaires qui s'y trouvent).

M. Terrien appuie cette position (les manuels ne doivent pas être stockés au CDI lors du ramassage) et réaffirme l'utilité et le poids que représente, face à ce type de dérive, la mise en place d'une véritable politique documentaire.

 

Enfin, nous avons expliqué que nous entreprenons un travail collectif avec l'aide des membres de l'association pour élaborer une organisation type à partir de ce qui se fait de satisfaisant dans les établissements (ramassage et distribution des manuels, gestion en cours d'année). Ce travail devrait aboutir fin 2016.

M. Terrien soutient cette initiative mais remarque que cette proposition doit pouvoir s'adapter à des établissements de typologie variée. Il propose que les IA-IPR EVS appuient et relaient l'an prochain les ressources produites par l'association dans les établissements de l'académie, sous réserve bien sûr d'être en accord avec les propositions d'organisation qui seront faites.

 

En conclusion, nos IA-IPR EVS sont d'accord sur le fond (une gestion collégiale), peuvent intervenir le cas échéant, ce qui suppose qu'ils soient informés des situations difficiles - nous invitons donc les collègues qui estiment être dans ce cas à faire remonter les difficultés, sont prêts à relayer et soutenir une proposition d'organisation déclinable en fonction des spécificités de l'établissement.

De notre côté, travaillons ensemble afin de proposer une organisation qui soit satisfaisante du point de vue du professeur documentaliste. Aussi, n'hésitez pas à partager tout modus operandi susceptible de servir d'exemple de fonctionnement collégial (courriel : adben.aixmarseille@gmail.com). Enfin n'oublions pas qu'un balisage rigoureux (lieux, fonctions) et qu'une précision dans les termes sont des atouts formidables pour rendre lisible nos missions et leur (re)donner du sens !