Compte rendu du Comité directeur 2014

Le Comité directeur 2014 s'est réuni les 18 et 19 janvier à Paris. Il a rassemblé des représentants des Adben académiques ainsi que les membres du Bureau national, sous la présidence de Florian Reynaud. Différents sujets ont été abordés.

Présentation de la réflexion liée au questionnaire Fadben publié en octobre 2013 « professeur documentaliste et apprentissages info-documentaires ». L’analyse complète est à retrouver sur le site de la Fadben.

 

Thème 1. Les relations avec la vie scolaire et la gestion : quels impacts sur le travail pédagogique ?

Les collègues sont favorables à ce qu’un AED soit formé, affectés spécifiquement au CDI et si possible pérennisé. Mais il faut qu’il y ait une dynamique commune avec les collègues. Sinon quels que soient l’amplitude horaire et les aides, il n’y aura pas plus de formation.

La Fadben milite surtout pour des créations de postes : un professeur documentaliste par tranche de 400 élèves.

 

Thème 2. Implication des professeurs documentalistes dans les instances pédagogiques

Dans la plupart des établissements, les professeurs documentalistes ont une implication importante dans les différentes instances (conseil pédagogique surtout) et dans les dispositifs (PDMF, Histoire des arts, TPE, socle commun…). Mais nous restons très tributaires du local (impulsion du chef d’établissement, projets des collègues…) puisque les textes n’imposent pas de travailler avec les professeurs documentalistes.

 

La question de notre implication dans les dispositifs va à nouveau se poser avec l’EMI (éducation aux médias et à l’information). Ce dispositif concerne particulièrement les professeurs documentaliste mais sur Eduscol nous ne sommes pas mentionnés. En Ile-de-France par exemple, c’est l’IPR de lettres qui travaille sur la mise en place de l’EMI. Le risque est important que l’EMI soit rattaché au programme de lettres ou qu’il devienne un nouveau dispositif transversal pris en main par le CLEMI par exemple et dans ce cas, il sera possible de ne pas intégrer les professeurs documentalistes. Il va falloir faire entendre notre légitimité au niveau institutionnel dans la mise en place de l’EMI.

 

Thème 3. Prise en compte du numérique dans les pratiques pédagogiques

Dans l’ensemble, les professeurs documentalistes ne sont pas réticents à intégrer le numérique à leurs pratiques pédagogiques (avec une hésitation pour le faire dès l’entrée en sixième).

 

La mission de référents pour les usages pédagogiques numériques dans les établissements fait débat. Cette mission est très floue (gestion, formation à un usage responsable du numérique, côté technique comme la création d’identifiant…). Et pour quelle rémunération ? Est-ce réellement aux professeurs documentalistes que revient cette mission ?

 

Thème 4 . Les savoirs info-doc enseignés

Les notions essentielles sont plutôt bien intégrées (recherches documentaires, exploitation de l’information) mais sans que cela soit systématique donc la mise en place d’une progression est difficile. Là encore on manque de cadrages nationaux clairs permettant d’éviter une trop grande liberté de pilotage pour les chefs d’établissements, sous couvert de la politique documentaire et un trop grand poids du local.

 

D’autres notions sont plus difficiles à faire passer : identité numérique, publication des contenus en ligne… Se pose alors la question de la formation continue en documentation pour aider les collègues à intégrer les nouvelles notions liées aux évolutions numériques dans leurs pratiques. La mise en place de mutualisation de séquences serait à développer.

 

Thème 5. Mise en œuvre de séances pédagogiques

En moyenne, les professeurs documentalistes effectuent 7h de séances par semaine dans les établissements. Plus il y a d’élèves, moins il y a d’heure par élève. Il nous manque la reconnaissance institutionnelle pour ne plus avoir besoin de convaincre nos collègues. La majorité des enseignants documentalistes (60%) sont favorables à une institutionnalisation de ces séances avec par exemple des modules (par niveau et par classe). Il va falloir réfléchir aux contenus et à la mise en œuvre de ces modules. Quelles notions doit-on prendre en charge ? Quelle progression mettre en place ? Comment prendre en compte ces heures d’enseignements ? Combien faut-il d’heure pour former un élève ? On revient à l’idée de curriculum. L’approche conceptuelle nous permettra d’acquérir une légitimité.

 

Présentation de l’enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves par Pascal Duplessis

La Fadben avait lancé une enquête (enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves) pour faire un état des lieux sur les connaissances info-documentaires des élèves pour faire émerger leurs besoins et construire ainsi le curriculum. Pour cela elle s’est inspirée d’études existantes : une étude de 2002-2003 au Québec réalisée par le crépu sur compétences info-documentaires des étudiants de première année d’université, reprise en 2008 en Belgique (Edudoc).

 

La Fadben a repris et réactualisé les questions des enquêtes précédentes. Au total, 30 questions ont été réparties en 7 notions organisatrices.

 

Une publication est prévue à la fin du printemps, qui proposera une réflexion sur les notions puis sur leur enseignement (comment construire des séquences à partir des notions) et enfin sur les méthodes pédagogiques mises en œuvre (cours, pédagogie de projet…)

 

Vote du rapport moral, du rapport d’activité et du rapport financier 2013

Les trois rapports ont été votés à l’unanimité.

 

Tout au long de l’année 2013, dans la continuité de 2012, année de la publication du manifeste de la FADBEN, le bureau national a engagé une réflexion avec les institutions pour une reconnaissance de notre identité et de notre légitimité professionnelle. Il a obtenu que les professeurs documentalistes soient intégrés dans le référentiel de compétences des enseignants, premier signe d’une reconnaissance de nos missions pédagogique. De même le métier de professeur documentaliste est inscrit dans la loi pour la refondation de l’école.

 

Pour cela de nombreuses actions ont été mises en œuvre :

  • l’enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves
  • un travail sur le curriculum (contenus, progression et évaluation) avec la prise de rendez-vous avec le conseil supérieur des programmes
  • La relance du wikinotions avec l’ajout de notions au sein des 7 notions organisatrices (30 notions ont été rédigées avec une définition débutant, avancé, et surtout des liens vers des séquences pédagogiques existantes mettant en œuvre la notion)
  •  la traduction du manifeste de la Fadben en anglais.la publication des analyses de l’enquête« professeur documentaliste et apprentissages info-documentaires » sur le site de la Fadben.
  • le renforcement des liens avec les syndicats (avec une réunion le 22 novembre 2013 lors de laquelle la Fadben a présenté ses positions aux différents syndicats présents)
  • le renforcement des collaborations et partenariats (avec l’ADBS, l’IABD, le CLEMI publication dans l’InterCDI, participation à l’IFLA 2014 à Lyon au sein du comité d’organisation, travaux de recherche avec le GrCDI…)
  •  l’amélioration de la communication (lisibilité du site, utilisation des réseaux sociaux comme tweeter, facebook, linkedin, envoie d’une lettre d’information aux ADBEN deux par ans, mise en place d’une liste de diffusion pour communiquer entre Adben…)

Néanmoins pour 2014, de nombreux travaux restent à mener pour la reconnaissance de nos statuts et missions. Le référentiel de compétences reste un texte de compromis, loin des revendications portées par le manifeste de 2012. La mise en place de l’EMI (où enseignement a déjà été abandonné au profit d’éducation) va être un enjeu important. Des rendez-vous ont été pris avec la DGRH, l’inspection, le conseil supérieur des programmes pour œuvrer à la mise en place d’un curriculum documentaire.

 

Le congrès national de la Fadben

Le congrès national de la Fadben se tiendra à Limoges à la faculté de droit (en centre-ville) les 9/10/11 octobre 2015. La thématique abordée est en construction.

 

Les dossiers

L’académie de Reims a réalisé un dossier sur les protocoles d’inspection, suite à une enquête nationale. Il est a consulté sur le site de l’Adben de l’académie de Reims.

 

Propositions d’orientation pour 2014

Le Bureau national 2013 a proposé des orientations pour 2014, votées à l’unanimité. Elles s’articulent autour de trois grands axes : enseigner et apprendre l’info-documentation (avec une réflexion sur les contenus et les mises en œuvre), promouvoir le statut et le rôle du professeur documentaliste, agir en réseau associatif (en favorisant notamment le développement d’action inter-associative). L’ensemble des propositions sont consultables sur le site de la Fadben.

 

Élection du nouveau Bureau national.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0